Mise en page du contenu

=> Onglet des titres de l’autoédition


La correction est terminée. La dernière relecture est faite. Vous avez fait vos pages de copyright, de présentations, de remerciement etc…

Passons à la mise en page intérieure du roman.

Comme je publie mes versions papiers sur le site Lulu.com, pensez à télécharger le gabarit que vous pourrez conserver (peu importe le nombre de pages, il se mettra automatiquement sur la longueur de votre contenu)

Nous allons partir sur le format lulu pour la simple raison qu’une fois cette étape effectuée, on dupliquera le document final pour une version papier et une version ebook ! La taille de la page (‘A4 ou A5) n’aura aucun impact pour l’ebook.


Etape 1

Ne tenez pas compte du 1 et du 3 pour l’instant qui sert pour la création du livre papier.

1 – Une fois télécharger, copiez-le ou glissez-le dans un dossier spéciale Lulu (par exemple)

Suivez les instructions pour l’ouvrir et ainsi récupérer le modèle A5_Template que je prends en fichier Docx car mes textes sont enregistrés sous ce format, mais si les vôtres sont sous Doc, c’est le précédent qu’il faut prendre. Après, je ne sais pas si ça pose problème si on n’y fait pas attention.  

Copier ce modèle dans votre fichier (là où se trouve votre roman par exemple) et conservez l’originale dans le dossier Spéciale Lulu qui vous servira pour vos prochain roman.

2 – Ouvrez le modèle et activez la modification

3Avant de poursuivre, sachez qu’il existe deux façons de copier/coller un texte.

Comme on veut faire une mise en page soignée, il vaut mieux :

=> Sélectionner votre texte puis copier ensuite avec la souris. (Vous pouvez sélectionner comme suit ou en utilisant les touchesCtrl+a)

 

Pourquoi ?

Pour avoir le texte brut sinon, en poursuivant, on risquerait de se tromper ou d’oublier une étape qu’on ne pourra pas forcément voir à l’œil. Si vous désirez le mettre en format ebook, il faut respecter ces étapes !

Ex : Cliquez sur l’outil  vous verrez alors apparaître le code secret du formatage de votre texte avec des points qui sont les espaces, des ronds qu’on nomme les espaces insécables et ¶ qui indique un saut de ligne ou une fin de phrase. Les espaces insécables sont important dans la mise du contenu car ils évitent de vous retrouver avec des ? ! : en début de ligne.

J’ai sélectionné [— Amaury ?] dans mon texte. Dans l’image ci-dessous, vous comprendrez pourquoi il faut copier le contenu avec la souris et non les touches Ctrl + V

La souris permet de remplacer ces espaces insécables par des espaces, car même si vous pensez que votre contenu n’en a pas besoin, il faut savoir qu’à force de modifier, supprimer, réécrire… les espaces insécables ne s’y remettent pas automatiquement. Alors pour éviter de mauvaise surprise (surtout avec un long document), Copiez/Collez votre contenu à l’aide de la souris.

Si vous avez écris votre roman en respectant les formats des titres, cela les effacera aussi, mais on est là pour tout revoir !

Voilà pour la petite parenthèse…

4 – Collez votre contenu sélectionné dans le modèle de Lulu A5 qui s’affichera comme suit :

Votre ancienne mise en page créé lors de l’écriture est supprimé. Plus de saut de page, de titre en format titre etc…

Si vous n’avez pas votre colonne de navigation qui est important, faites les manipulations suivantes :

=> Cliquez sur Affichage puis  sur volet de navigation et votre colonne apparaîtra.


Etape 2

I – Maintenant, passons aux choses sérieuses !

Avant de continuer, je vous conseille de refermer votre document que vous aurez nommé par son titre suivi d’un mot pour dire que c’est la version brut du texte ou version Etape 1… enfin, à vous de choisir. Pourquoi ? Parce que vous pouvez vous planter quelques parts et de devoir tout recommencer peut rendre chèvre. (sisi, je confirme…) 

A chaque étape, n’hésitez pas à enregistrer et de copier le document pour travailler sur la copie (et ainsi de suite). Au début, c’est ce que je faisais, mais maintenant, je peux m’en passer.

II – On travaille sur une copie A5 du Roman que j’aurai nommé MEP étape 1 et vous allez justifier votre contenu  en sélectionnant tout et cliquez sur le bouton « justifier » ou les touches Ctrl+j

Cela permet de mettre votre texte sur toute la largeur de la page.

III – Nous allons passer sur les espaces insécables, cliquez sur  (ce n’est pas une obligation, mais plus facile pour voir les résultats)

Ces espaces se situent avant les signes de ponctuations sous forme d’un rond comme celui-ci °

=> ? ; : ! »                                                          =>÷ – = % ‰

=> les sigles monétaires (£, ¥, €, $…)         => toutes les unités(°C, Kg, g, cm…) 

Le seul espace insécable qui se trouve après un signe de ponctuation est «

Mettons à jours les espaces insécables => :

Allez sur le bouton Remplacer

Un cadre apparaît (j’ai mis en évidence l’un de mes : pour mieux vous faire voir

Dans le premier cadre rechercher => touche [espace] suivi de la touche [ : ]

Dans le second => touche simultané de [Ctrl]+[shift]+[espace] suivi de la touche [ : ]

Vous pouvez tester sur une page word sous le format  ces trois touches => [Ctrl]+[shift]+[espace], vous verrez alors apparaître le fameux ° qui représente l’espace insécable.

Une fois la manipulation effectuée, cliquez sur Remplacer tout et cela donne :

Le ° qui précède mes : est bien mis à jour et après vérification, cette tâche m’a permis de le modifier sur les 18 : de mon contenu. 

Cliquez sur ok et on recommence la même chose avec les ? et ! (les autres cités précédemment si vous les avez mis dans votre texte !)

Pour les guillemets, word ne différencie pas l’ouverture et la fermeture donc… je le fais manuellement. (sauf si vous avez une astuce parce que je ne l’ai pas trouvé pour celle-là ^^)

Allez dans votre barre de navigation et mettez  » dans la recherche et validez. Word vous les enveloppe d’une couleur jaune.

Pour n’en rater aucun, cliquez sur troisième onglet de votre colonne de navigation 

Le premier s’affiche alors, supprimez le guillemet et son point d’espace et remettez le guillemet d’ouverture et de fermeture qui fera apparaître l’espace insécable. 

Une fois fait, placez votre souris sur la barre de recherche de votre navigation et revalider => word vous affichera automatiquement le prochain guillemet à modifier. Quand vous aurez fini, refaite un passage pour vérifier.

IV – Tiret cadratin

Je fais les même manipulations que précédemment pour éviter de trouver un mot à plusieurs millimètres du tiret :

dans le premier cadre rechercher en sélectionnant  [— suivi d’un espace] puis collez-y

dans le second => — suivi [Ctrl]+[shift]+[espace] (comme les espace ne se voit pas, vérifiez bien les résultats !)

Une fois effectué, on voit bien les ° après le tiret.

Il n’y a pas d’obligation mais je préfère comme ça.

V – Supprimons les doubles espaces.

Dis comme ça, vous vous demandez de quoi je parle. Il faut savoir que quand on réécrit et modifie des passages… on a parfois tendance à placer par inadvertance un espace supplémentaire. Pour le vérifier, mettez dans votre barre de recherche de navigation => ^32^32 puis validez. Dans le 3 eme onglet de navigation, vous verrez toutes les phrases qui en contiennent.

Pas de panique, on va faire la même méthode que pour les espaces insécables comme suit et remplacez tout.

VI – Mettons les titres dans leur format approprié

Reprenez votre texte depuis le début / sélectionnez votre premier titre du document

Mettez-le sous le format qu’il vous convient, moi j’ai mis Titre 2

On va en profiter pour placer les saut de page et ainsi décaler le chapitre sur une nouvelle page. On pourrait juste sauter des lignes jusqu’à arriver à la page suivante, mais pour un contenu qu’on réutilisera pour la version ebook, il est plus que conseillé de le faire.

Placez votre curseur devant le titre du chapitre (en l’occurrence devant le C sur mon texte) puis appuyez sur les touches [Ctrl]+ [entré]

Résultat => Il décale mon titre et le reste du contenu à la page suivante. On voit bien le saut de page et sur votre colonne de navigation, votre titre s’y affiche. 

Faite la même chose avec tous vos titres et vous devriez les découvrir au fur et à mesure en train de s’afficher sur la navigation.

Nous arrivons à la fin.

Nous allons aussi faire cela avec les titres de présentations du début du livre.

Je ne le mets qu’ici parce que chaque personne le fait à sa manière et je vous donne la mienne :

Aperçu brut du début de mon doc : 

Je ne mets pas la première page sous un format titre, je reste en format normal et j’agrandis mon nom d’Auteur et le titre.

Ce n’est qu’au Titre La folie d’un cœur 1 et Copyright que je vais mettre en format titre 2 tout en pensant à faire le saut de ligne pour le mettre à la page suivante. Tous mes titres apparaissent dans ma colonne au même niveau. Si vous essayez de mettre un titre sous le Titre 1 par ex, il sera décaler aux autres.

La mise en page du contenu est terminée ! 

Nous pourrons l’utiliser pour la mise en page du papier et de l’ebook si tout a été respecté !

On ne touche pas à la police, ni à la taille et je n’ai pas oublié la table des matières, puisque nous verrons ça pour chacun des formats dans Mise en page d’un livre papier et Mise en page d’un ebook.

Retour à la liste des article ici

Si vous avez des questions n’hésitez pas et si vous avez des astuces, je suis aussi preneuse 🙂

Publicités

6 commentaires sur « Mise en page du contenu »

  1. Je n’ai pas de navigateur de recherche sur ma version Word. Même j’ai compris le principe. Par contre le tiret cadratin me pose un foutu problème. Il m’est pris comme une puce donc je prends un autre tiret. Mais pour le coup, je ne peux pas utiliser ta méthode pour éviter les espaces de plusieurs minimètres. Je vais encore chercher car cela me pose des difficultés dans la rédaction de mes autres romans.
    Merci pour ces explications.

    J'aime

  2. Effectivement, moi j utilise word 2010, peut-être que tu ne l’as pas dans le tien ? Mais vérifie-le quand même car ça aide beaucoup pour voir si tu as bien mis tes chapitres sous la forme de titre.

    Pour le tiret quadratin, la touche raccourci est : ctrl + Atl + – (clavier numérique) => — (pour éviter de le chercher, je copie le tiret sur un post-it sur mon écran)
    Moi, en général, j’écris mon roman avec la touche _ puis je remplace tout à la fin par le tiret quadratin (c’est moins prise de tête).

    J'aime

    1. Au lieu de toutes ces manipulations, je crois qu’il est plus aisé d’utiliser « l’option de correction automatique » puis d’utiliser par exemple deux fois « le tiret du huit » et de le remplacer par le quadratin. ainsi, chaque fois que nécessaire, il vous suffi de taper deux tirets du huit et le quadratin s’affiche à l’endroit du curseur.

      J'aime

      1. Oui tout à fait, c’est une option a effectué dans word et a enregistré. Après, c’est une question d’habitude et comme je remplace les tirets tout le temps à la fin d’un manuscrit, j’ai laissé comme ça..

        J'aime

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s